Warning: simplexml_load_file() [function.simplexml-load-file]: http://api.cig.fr/newsapi/list_actu_xml.php?rubrique=actualite&key=NUMACCESS:3: parser error : xmlParseEntityRef: no name in /home/agecsa/www/template/index.php on line 9

Warning: simplexml_load_file() [function.simplexml-load-file]: ’attente en caisse, les Français se tournent de plus en plus vers le Click & in /home/agecsa/www/template/index.php on line 9

Warning: simplexml_load_file() [function.simplexml-load-file]: ^ in /home/agecsa/www/template/index.php on line 9

Warning: simplexml_load_file() [function.simplexml-load-file]: http://api.cig.fr/newsapi/list_actu_xml.php?rubrique=actualite&key=NUMACCESS:3: parser error : xmlParseEntityRef: no name in /home/agecsa/www/template/index.php on line 9

Warning: simplexml_load_file() [function.simplexml-load-file]: les Français se tournent de plus en plus vers le Click & Drive et le Click & in /home/agecsa/www/template/index.php on line 9

Warning: simplexml_load_file() [function.simplexml-load-file]: ^ in /home/agecsa/www/template/index.php on line 9

Warning: simplexml_load_file() [function.simplexml-load-file]: http://api.cig.fr/newsapi/list_actu_xml.php?rubrique=actualite&key=NUMACCESS:3: parser error : xmlParseEntityRef: no name in /home/agecsa/www/template/index.php on line 9

Warning: simplexml_load_file() [function.simplexml-load-file]: Recul de 4 % du nombre de donateurs en 2016</title><summary>Selon Recherche & in /home/agecsa/www/template/index.php on line 9

Warning: simplexml_load_file() [function.simplexml-load-file]: ^ in /home/agecsa/www/template/index.php on line 9
4 - Le calcul du seuil de rentabilité - Antoine Ghigo Expert Comptable Cannes - 04.93.47.07.61
Français Italiano

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

dernières informations en bref

 

Cabinet Comptable Antoine Ghigo

Envoyer cette page à un ami   Imprimer

Guide de création > La viabilité économique du projet : le dossier prévisionnel

4 - Le calcul du seuil de rentabilité

Le seuil de rentabilité d'une entreprise - on parle également de point mort - représente le chiffre d'affaires qu'elle doit réaliser pour atteindre l'équilibre, c'est-à-dire dégager un résultat nul.
Ce niveau d'activité est donc celui qui permet de couvrir l'ensemble des charges. Celles-ci sont de deux natures :
les charges fixes, qui sont identiques quel que soit le niveau d'activité. On y trouve par exemple le loyer, les frais de personnel administratif, la taxe foncière, les intérêts d'emprunt... ;
les charges variables, qui sont directement liées au niveau de l'activité. Les achats de marchandises, les frais de personnel de production, les frais de port sur achats et ventes entrent par exemple dans cette catégorie.
Néanmoins, dans une entreprise individuelle, il n'est pas envisageable de raisonner sur la base d'un résultat nul. En effet, le résultat représentant, au moins en partie, la rémunération du dirigeant, il est primordial d'inclure celle-ci dans les calculs du seuil de rentabilité. Le chiffre obtenu est donc le gage pour l'exploitant de pouvoir obtenir le niveau de revenu souhaité.

Le seuil de rentabilité (SR) se détermine grâce à la formule mathématique suivante :
SR = Charges fixes (CF) + Charges variables (CV)
Or les charges variables sont directement proportionnelles au chiffre d'affaires, nous pouvons donc écrire :

SR = CF + x % SR
Donc (1 - x %) SR = CF
Donc SR = CF / (1 - x %)

Ainsi, une entreprise qui a des charges fixes d'un montant de 100 000 € et des charges variables représentant 60 % de son chiffre d'affaires a un seuil de rentabilité de 250 000 € (100 000/1-0,6 = 100 000/0,4 = 250 000 €).
Le seuil de rentabilité peut être présenté de manière graphique :

Une fois son seuil de rentabilité déterminé, le créateur peut calculer la marge de sécurité et l'indice de sécurité. La première correspond à l'écart existant, exprimé en valeur absolue, entre le chiffre d'affaires prévisionnel et le résultat obtenu pour le calcul du point mort. L'indice de sécurité est l'expression de cet écart en valeur relative, c'est-à-dire en pourcentage du chiffre d'affaires. Cela signifie que le chiffre d'affaires peut baisser de x % avant que l'exploitation ne dégage des pertes.



© Copyright SID Presse - 2010