Warning: simplexml_load_file() [function.simplexml-load-file]: http://api.cig.fr/newsapi/list_actu_xml.php?rubrique=actualite&key=NUMACCESS:3: parser error : xmlParseEntityRef: no name in /home/agecsa/www/template/index.php on line 9

Warning: simplexml_load_file() [function.simplexml-load-file]: ’attente en caisse, les Français se tournent de plus en plus vers le Click & in /home/agecsa/www/template/index.php on line 9

Warning: simplexml_load_file() [function.simplexml-load-file]: ^ in /home/agecsa/www/template/index.php on line 9

Warning: simplexml_load_file() [function.simplexml-load-file]: http://api.cig.fr/newsapi/list_actu_xml.php?rubrique=actualite&key=NUMACCESS:3: parser error : xmlParseEntityRef: no name in /home/agecsa/www/template/index.php on line 9

Warning: simplexml_load_file() [function.simplexml-load-file]: les Français se tournent de plus en plus vers le Click & Drive et le Click & in /home/agecsa/www/template/index.php on line 9

Warning: simplexml_load_file() [function.simplexml-load-file]: ^ in /home/agecsa/www/template/index.php on line 9

Warning: simplexml_load_file() [function.simplexml-load-file]: http://api.cig.fr/newsapi/list_actu_xml.php?rubrique=actualite&key=NUMACCESS:3: parser error : xmlParseEntityRef: no name in /home/agecsa/www/template/index.php on line 9

Warning: simplexml_load_file() [function.simplexml-load-file]: Recul de 4 % du nombre de donateurs en 2016</title><summary>Selon Recherche & in /home/agecsa/www/template/index.php on line 9

Warning: simplexml_load_file() [function.simplexml-load-file]: ^ in /home/agecsa/www/template/index.php on line 9
GoldenHook : ses bonnets tricotés main font fureur - Antoine Ghigo Expert Comptable Cannes - 04.93.47.07.61
Français Italiano

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

dernières informations en bref

 

Cabinet Comptable Antoine Ghigo

Envoyer cette page à un ami   Imprimer

Idées de business > Artisanat, vieux métiers : une seconde jeunesse

GoldenHook : ses bonnets tricotés main font fureur

GoldenHook : ses bonnets tricotés main font fureur

Jérémy Emsellem est plein de ressources. D’abord, il sait tricoter, ce qui est rare pour un homme. Ensuite, il est opportuniste, ce qui est précieux dans les affaires. Le résultat, c’est Goldenhook, une petite entreprise, lancée il y a deux ans, qui est en train de faire son trou sur une niche de marché en plein dans l’air du temps : le bonnet tricoté main.

L’idée est née il y a deux ans, alors que Jérémy, alors étudiant sur les bancs de l’école Sup de pub, cherchait à améliorer ses fins de mois. « Je tricotais et je vendais des bonnets à droite à gauche, ça me permettait de rentrer un peu d’argent de poche ». Rapidement, il est débordé par la demande. « Pour soutenir le rythme, j’ai eu l’idée de faire appel aux pensionnaires d’une maison de retraite, mais la qualité était fluctuante, j’ai donc recruté des tricoteuses en mettant des annonces dans les boulangeries de mon quartier. » Depuis, son petit gagne-pain s’est transformé en véritable entreprise, il emploie un « gang de mamies » fort d’une trentaine de tricoteuses, et vend 1 500 pièces de tricot par an. Fort de ce succès, Goldenhook se diversifie désormais dans les cabas brodés, les tee-shirts, les écharpes…

Fiche de l’entreprise
- Le conseil du créateur : réussir sur ce créneau implique une parfaire maîtrise de la logistique, pour envoyer la commande, la pelote de laine, et les pièces de tissu, à chaque grand-mère selon un timing savamment orchestré.
- Le chiffre : 200 000 euros. C’est le montant que Goldenhook envisage de lever pour décliner son concept en Allemagne, Angleterre, Canada et aux Etats-Unis.
- Le contact :  http://golden-hook.lexception.com/fr/ 



© Copyright SID Presse - 2010